Imprimer-Vert, imprimeur français engagé pour la planète !


FRANCE BANDEROLE, notre société mère est née est 2009 avec cette conviction initiale que le recyclage des enduits pvc était une préoccupation de 1er ordre et que notre empreinte carbone devait impérativement être réduite au maximum. Nous avions il y a 10 ans engagé des démarches en créant LA CEDDRE (Charte Eco-citoyenne pour le Développement Durable et le Recyclage des Enduits PVC), démarche soutenue par le conseil général d’île de France, qui permettait aux clients finaux la possibilités de recycler leurs bâches en fin de vie moyennant la somme de 5€ par banderole. Cette initiative ne fût pas suivi par nos clients, car certainement mal interprétée ou mal perçue.

Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons plus nous permettre aujourd’hui de fermer les yeux et rester sur un schéma de surconsommation de matières issues du pétrole et divers polluants nocifs pour nous-mêmes et notre planète. Il est possible de réduire drastiquement notre impact négatif sur la nature et faire baisser au quotidien notre émission de Co2 comme le préconise l’ADEME.
Ainsi est né Imprimer-Vert.fr

Fort de partenariats avec nos grossistes et fabricant français et européens, nous avons décidé de ne proposer que les produits les plus « propres » possible permettant de réduire d’au moins 70% nos émissions de gaz à effet de serre, tout en continuant à communiquer. De plus, nous avons banni les méthodes d’impression les plus polluantes, tant au niveau des encres utilisées que des procédés d’impression.

Nous nous sommes donc tournés naturellement vers le polyester pour nos tissus et toiles en remplacement de nos supports souples pour fabriquer banderole, bâche publicitaire ou kakemono roll-up écologique.

Certains détracteurs pourront prétexter que le polyester n’est qu’une autre forme de plastique; Mais il ne faut pas s’arrêter à ce mot « plastique » :
les polyesters que nous utilisons sont issus à 70%, de plastique recyclé ou eco-polyester et au-delà de ce simple fait, saviez-vous que par exemple, le polyester a un impact environnemental largement inférieur au coton ?
En effet, pour produire un kilo de coton il faut utiliser plus de 5000 litres d’eau quand il faut seulement 20 litres d’eau pour produire 1 litre de carburant pétrolier !

D’autres part, nous sommes toujours ouverts aux entreprises éco-responsables désireuses d’utiliser nos chutes de matières premières triées pour valoriser à 100% nos matières premières et éviter tous gaspillages inutiles.

Nous utiliserons également dans un très proche avenir d’autres matériaux 100% biosourcé, 100% biodégradable,et 100% compostable qui nous permettront de produire des panneaux rigides et semi-rigides en ayant un impact environnemental diminué de 95% en comparaison aux produits conventionnels (PVC expansé, PVC compressé, PVC alvéolaire, panneau composite aluminium).

Bien évidemment, ces PLV et produits imprimés auront, pour la plupart, des durées de vies légèrement inférieures à ceux fabriqués à base de PVC mais vous avez certainement constaté que la durée de vie marketing d’une banderole publicitaire ou d’un panneau se compte en jours, voir en semaines, mais très rarement en mois et encore moins en année.

Lexique :

ACV : l’ACV ou Analyse du Cycle de Vie est une méthode d’évaluation normée multicritères (ISO 14040) permettant de dresser le bilan complet de l’impact environnemental d’un produit, d’un matière etc.
Exemple pour un textile :
– Analyse et comparatif de la matière première :
fibre naturelle coton (production, arrosage, récolte, filage, blanchiment au chlore …) ou fibre synthétique polyester (extraction du pétrole ou utilisation produit recyclé, transformation, polymérisation, filage…).
– Dans le calcul de l’ACV intervient ensuite le transport et sa consommation entre chaque étape :
producteur/fabricant/grossiste/négociants/magasin… ainsi que les déchets générés entre ces fameuses étapes de production.
– Arrive l’étape de la distribution du produit fabriqué : son emballage, son transport jusqu’à l’acheteur final ou jusqu’au lieu de vente.
– Enfin la consommation en énergie des magasins vendant le(s) produit(s).
– Pour finir, l’utilisation elle-même du produit par le consommateur : nombre d’usage, nombre de lavage, séchage ou repassage et sa fin de vie : enfouissement / incinération / recyclage / et les transports qui y affèrent.

ADEME : L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie est un établissement public français créé en 1991. Il est régi par la loi n° 90-1130 du 19 décembre 19901 (publié au JO du 22 décembre 1990) et le décret n° 91-732 du 26 juillet 19912 (publié au JO du 28 juillet 1991). Il est placé sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l’Innovation, de la Transition écologique et solidaire, de l’Enseignement supérieur. L’ADEME suscite, anime, coordonne, facilite ou réalise des opérations de protection de l’environnement et la maîtrise de l’énergie, avec un budget de 690 millions d’euros en diminution (605 millions prévus en 2019) pour un effectif salarié de 963 équivalents temps-plein. (source wikipedia)

Empreinte Carbone : L’empreinte carbone d’un produit est une mesure générale de quantité d’émission de gaz à effet de serre (CO2) émise, pour fabriquer le produit en question. Dans cette empreinte carbone doit être comprise la quantité de Co2 émise pour extraire les matières premières, fabriquer le produit, acheminer le produit, commercialiser et vendre le produit, utiliser le produit et enfin recycler le produit tant que faire ce peut.

×
×
  • Votre Panier :

  • Détail Unité HT qté
  • {{ delailiv!=='' ? prod['prix'] : prod['prixref'] }} € {{ prod['ilosc'] }}
  • Total HT:
    {{ totalHT.toFixed(2) }}
    TVA:
    {{ totalTVA.toFixed(2) }}

Accessoires {{ prodpage }} :

  • délais & expédition :

  • france france France métropolitaine DOM-TOM
    • Votre colis doit être :
      Vos délais :
    {{ bigwarningcontent }}
    {{ livmod }}
    Besoin de certitude ? consultez les Infos délais

Votre panier est vide !